Maoré Boxing : le kick-boxing comme outil de performance et d’inclusion

Le Maoré Boxing s’est distingué à Mayotte, entre autres grâce à ses titres de champion de France de kick-boxing Kick Light acquis en 2019 et 2022. Accueillant un public diversifié, le club de Majicavo s’est essayé au sport handicap, en 2021 à l’occasion de la Journée Internationale du Handicap. Une expérience que le président de l’association Didier Bernardet se dit prêt à renouveler.

Créé en 2009, le Maoré Boxing Majicavo est le deuxième club de kick-boxing le plus ancien de Mayotte. En 2019, pour la première participation de l’île à un championnat de France, l’association sportive basée au collège de Majicavo a ramené l’unique médaille d’or de la délégation mahoraise, sur les cinq clubs et les 21 combattants participants. Le titre de champion de France a été acquis par la jeune Shayana Laurent, qui évoluait en ce temps dans la catégorie des poussins filles -28 kg.

En 2022, le Maoré Boxing remet ça. Sur les 35 combattants de la délégation de Mayotte au championnat de France, seule la combattante du MBM Mariame Ahmed décroche le titre national, dans la catégorie des juniors filles -42 kg. Mickael Raobison, vainqueur de la Coupe de France 2019 en cadets, et Maxime Rochefeuille, vice-champion de France 2022 en seniors, ont un peu plus illuminé le palmarès du club.

Le Maoré Boxing comptait près d’une centaine de licenciés à l’issue de la saison 2021/2022, venant de toutes les classes sociales. L’association souhaitait aller plus loin dans son action d’intérêt public. En septembre 2021, elle a intégré l’une de ses cadres dans la formation sur le sport handicap, organisée par le CROS Mayotte et animée par la Fédération Française Handisport (FFH).

Puis en décembre 2021, elle a proposé à ses adhérents un entrainement de handi-boxe dans le cadre de la Journée Internationale du Handicap. Cet entrainement adapté s’est révélé instructif pour les participants.

Action de sensibilisation au Maoré Boxing à l’occasion de la Journée Internationale du Handicap 2021

Le Maoré Boxing se dit prêt à réitérer l’expérience à l’occasion : « Aujourd’hui, nous n’avons pas suffisamment de coachs pour mettre en place des séances régulières pour les personnes en situation de handicap. Toutefois, nous pouvons organiser des actions ponctuelles pour ce public comme ça a été le cas cette fois-là », assure Didier Bernardet, président de l’association.

En attendant, le club se focalise sur sa nouvelle saison sportive. Le 13 novembre dernier, il a qualifié plusieurs combattants pour le championnat de France amateur de kick-boxing Kick Light (combats techniques, à la touche, KO interdit), programmé les 4 et 5 février 2023 en métropole. Un championnat qui le réussit donc, après les titres acquis en 2019 et 2022. Pour sa troisième participation, le MBM a l’occasion de placer à nouveau le kick-boxing mahorais au sommet.

Aller à la barre d’outils